You are here

Conseils et FAQ

Printer-friendly versionPDF version

Cette page fournit des conseils et des réponses aux questions fréquemment posées (Frequently Asked Questions ou FAQ). Certaines descriptions exigent cependant une certaine connaissance technique, notamment à propos du système d’exploitation et/ou du réseau sur lequel BICS tourne ou est installé.

Les Conseils et FAQ sont classés par catégories. Cliquez sur une question pour obtenir la réponse. Cliquez sur <retour> (généralement sur le côté droit) pour revenir au questionnaire en haut de cette page (l’index ci-dessous).

Conseil: les icônes d’imprimante permettent d’imprimer la liste ou de l’enregistrer au format PDF sur votre ordinateur.

Les questions fréquemment posées (FAQ) sont réparties sous les rubriques suivantes :

Généralités:

Installation:

Démarrage:

Configuration:

Utilisation de BICS :

Importation/exportation:

Mises à jour dans BICS :

Communication:

Problèmes connus :

 

Si vous avez vous-même des conseils ou des questions supplémentaires, vous pouvez toujours contacter le service d’assistance de BICS  ou utiliser le formulaire Remarques pour nous transmettre un message.

 


Généralités.



Qu’est-ce que BICS et à quoi correspond cet acronyme ?

BICS, qui est l’acronyme de Binnenvaart Informatie en Communicatie Systeem (Système d’information et de Communication pour la Navigation intérieure), est un programme informatique (sous Windows et Linux) qui permet aux bateliers de navigation intérieure d’annoncer leurs données de voyage et de cargaison par voie électronique aux autorités de voies navigables. BICS utilise des standards internationaux pour l’annonce électronique. Il peut donc aussi s’utiliser dans d’autres pays d’Europe. BICS permet de satisfaire entièrement à l’obligation d’annonce électronique.
Pour plus d’informations sur BICS, utilisez l’option de menu « Qu’est-ce que BICS ? » sur ce site web.

<retour>



Pourquoi un nouveau BICS ?

BICS version 5 est un programme informatique entièrement renouvelé, développé selon des techniques modernes et les standards les plus récents, pour lui permettre de s’adapter aux nouveaux développements. BICS version 5 remplace l’ancien BICS v4 et ERI-Net. Le nouveau BICS est basé sur des techniques internet et offre, outre son fonctionnement habituel, divers extras. Il est disponible par le biais de votre navigateur Web. La nouvelle version apporte des améliorations dans l’utilisation du programme et dans son intégration avec d’autres logiciels. Les écrans de BICS ont été entièrement repensés. BICS est maintenant disponible aussi pour certaines versions de Linux. Voir aussi l’option de menu « Qu’est-ce que BICS ? » sur ce site web.

<retour>



Quelles sont les nouveautés dans BICS version 5 ?

BICS version 5 a été revu de fond en comble. Dans les grandes lignes, il apporte les modifications suivantes par rapport à BICS version 4:

  • Le logiciel a été entièrement modernisé, conçu et réécrit selon les standards de développement d’aujourd’hui.
  • BICS se commande par le biais de votre navigateur Web favori. Il peut donc s’utiliser sur différents ordinateurs et/ou appareils mobiles.
  • BICS convient pour diverses plates-formes et différents (64 bits) systèmes d'exploitation (Windows, Mac OS, Linux).
  • BICS peut être utilisé par plusieurs utilisateurs à la fois (multiutilisateur). Chaque utilisateur a ses propres paramètres, tels que : bateaux à gérer, préférence linguistique, etc.
  • BICS est plus facile à installer et à utiliser dans un environnement de réseau à partir d’une tablette et/ou d’un autre appareil mobile approprié.
  • BICS connaît un mode jour et un mode nuit.
  • Les possibilités de saisie ont été fortement améliorées, avec l’utilisation de favoris et une recherche plus rapide et plus facile dans des listes de sélection. Par exemple, en tapant « WAAL », vous obtenez les résultats suivants : « WAALHAVEN », « ROTTERDAM WAALHAVEN ». Vous pouvez aussi utiliser directement le code, p. ex. : NLRTM pour ROTTERDAM.
  • BICS est plus simple et presque automatiquement mis à jour (logiciel, données de configuration et données de référence).
  • Les possibilités d’interface (technique) ont été améliorées et BICS se combine plus facilement avec d’autres logiciels (externes), tels qu’une application d’arrimage, par exemple. Outre l’habituelle connexion par importation/exportation, le logiciel peut maintenant se connecter à d’autres programmes notamment via SOAP (voir plus loin la documentation de l’interface technique). Un interfaçage est également possible pour la signalisation, permettant au logiciel externe d’utiliser la même signalisation que BICS.
  • Il n’est plus possible de recevoir des avis à la batellerie via BICS. Les « messages BOS » (avis à la batellerie et niveaux d’eau) ont en effet été abandonnés. Les informations sur les voies navigables sont désormais bien plus faciles et efficaces à obtenir via le site web http://www.vaarweginformatie.nl.
  • Paré pour l’avenir, le logiciel BICS peut, outre le message ERINOT, envoyer aussi des messages électroniques complémentaires, tels que le plan de voyage et les listes d’équipage et de passagers.

Voir aussi plus loin l’option de menu « Qu’est-ce que BICS ? ».

<retour>



Comment obtenir une nouvelle version de BICS (comment s’inscrire à BICS) ?

Le nouveau BICS n’est plus distribué sur CD-ROM. Tant l’inscription que la distribution de BICS se font désormais en ligne, via ce site web. Dès que vous avez fait la demande de BICS et que vous êtes enregistré en tant qu’utilisateur, vous pouvez télécharger BICS sur ce site web.

Vous pouvez vous inscrire à BICS comme suit :

  • Si vous n’avez pas encore de numéro 7000, demandez un nouveau compte BICS. Vous recevrez en retour vos données de compte BICS. Vous en aurez besoin pendant l’installation de BICS.
  • Téléchargez de BICS-software van deze website.
  • Installeer BICS volgens de instructies op deze website.

De uitgebreide aanvraagprocedure wordt beschreven in de sectie "Inscription à BICS => Procédure d’inscription à BICS".

<retour>



Que faut-il pour pouvoir utiliser BICS (quelle est la configuration minimale requise) ?

Pour installer et pouvoir utiliser le logiciel BICS, votre PC doit répondre à la configuration minimale suivante :

  • Processeur Intel® 
  • 2 Go de mémoire interne (RAM).
  • 1 Go d’espace libre sur le disque dur.
  • Système d’exploitation (64 bits):
    • Windows 8, Windows 10.
    • Red Hat® Enterprise Linux® 6 avec noyau Linux 2.6.32 ou supérieur.
    • Ubuntu 14.04 LTS ou supérieur.
    • Mac OS-X 10.15 ou supérieur.
  • Résolution d’écran d’au minimum 1024 x 768 pixels.
  • Possibilités de communication : POP3/SMTP sécurisé via les ports 465 / 995.
  • Connexion internet pour le téléchargement de BICS, la mise à jour des données de référence et l’envoi d’annonces électroniques.
  • Pour pouvoir installer le logiciel BICS, il vous faut des droits d’administrateur : « administrator » (Windows) ou « root » (Linux, Mac OS). 

Pour pouvoir utiliser BICS, vous avez besoin d’un navigateur web récent prenant en charge HTML5. Par exemple :

  • Internet Explorer® (version 9 ou supérieure, mais la version 11 ou supérieure est fortement recommandée)
  • Mozilla Firefox® (version 10 ou supérieure)
  • Google Chrome™ (version 19 ou supérieure)
  • Apple Safari (version 5 ou supérieure) 

Autres installations: si vous voulez utiliser BICS dans un environnement de réseau à plusieurs utilisateurs (environnement multiutilisateur, BICS fonctionnant comme serveur), des exigences supplémentaires viennent s’ajouter, qui sont fonction du nombre d’utilisateurs.

<retour>



Comment connaître le système d’exploitation que j’utilise et sa version ?

Vous pouvez facilement déterminer votre système d’exploitation (type + version) en entrant une des commandes suivantes sur votre PC.

Windows:

  • Ouvrez une fenêtre DOS
     C:\> winver
  • Ou choisissez « Windows => Démarrer », « Exécuter » et tapez « winver » (sans les guillemets) dans le champ de recherche. 

    Sous Windows, une boîte de dialogue d’information s’ouvre, affichant les informations relatives à votre version de Windows.

Linux, Mac OS (exécuter les commandes dans un terminal):

  • Ouvrez un terminal (shell command terminal):
     $  uname -a

    Sous Linux, vous obtenez un texte quelque peu sibyllin, où vous pouvez trouver le numéro de version du noyau et le type de Linux.

  • La commande:
     $  cat /etc/redhat-release
    permet d’obtenir des informations complémentaires sur la version de Red Hat.
      $  lsb_release -a    => la version de Ubuntu
     $  sw_vers          => la version de Mac OS-X

Si vous obtenez un message d’erreur, vous utilisez une commande erronée pour votre système d’exploitation. Essayez dans ce cas la commande d’un autre système d’exploitation.

<retour>



Comment savoir la version de BICS que j’utilise ?

Vous pouvez facilement déterminer la version de BICS que vous utilisez en consultant cette information dans BICS.

Vous obtiendrez ces informations de version en démarrant BICS et en choisissant l’option de menu Aide ou Aide->Infos.

Les écrans de BICS version 4 ressemblent à ceci (la version et la date se trouvent dans l’écran Informations) :
BICS version 4 (BICS Classic), écran de démarrage  BICS version 4 (BICS Classic), Écran Infos (À propos) 
Écrans de BICS version 4 

La nouvelle version 5 de BICS se reconnaît à l’écran suivant (la version et la date du nouveau BICS apparaissent du côté gauche) :
Écran Info (À propos) de BICS version 5 
Écran de la nouvelle version 5 de BICS

<retour>



BICS convient-il pour l’obligation d’annonce électronique ?

BICS convient parfaitement pour satisfaire aux exigences de l’obligation d’annonce électronique imposée aux porte-conteneurs sur le Rhin et aux Pays-Bas. BICS envoie ce qu’on appelle le message ERINOT. Ce message satisfait à la norme européenne EU- 64/2010 (ERINOT).

Pour plus de détails, consultez la section « Obligation d’annonce électronique ».

<retour>



Questions fréquemment posées concernant l’obligation d’annonce électronique?

Diverses FAQ ont été rassemblées et compilées concernant l’introduction de l’obligation d’annonce électronique. Vous trouverez ci-dessous des liens directs vers ces publications. Pendant et après l’introduction de l’obligation d’annonce électronique, diverses FAQ ont été rédigées ou collectées concernant l’obligation d’annonce.

Avis des Ponts et Chaussées : Frequent gestelde vragen en antwoorden_emelden_03.pdf.

Le Bureau Telematica Binnenvaart a publié diverses FAQ sur l’obligation d’annonce électronique. Ces FAQ ont été collectées par les organisations sectorielles de la navigation intérieure. Quelques exemples :

  • Qu’est-ce qu’un « conteneur » aux termes de l’obligation d’annonce électronique ?
  • Comment s’annoncer électroniquement dans la périphérie d’un réseau téléphonique mobile ?
  • Le batelier est-il responsable de l’exactitude de l’E-annonce ?
  • Quelles sont les responsabilités du batelier ?
  • Faut-il aussi s’annoncer électroniquement si on a reçu des informations non électroniques ?
  • Ai-je satisfait à l’obligation d’annonce électronique si l’annonce n’a pas été reçue malgré moi ?
  • Que dois-je faire si mon ordinateur ne fonctionne pas ?
  • Puis-je naviguer si je ne peux pas encore m’annoncer ?
  • Que dois-je faire si BICS ne fonctionne pas ?
  • Les opérateurs de barges sont-ils obligés de fournir des informations de cargaison électroniques ?

Consultez directement la FAQ (section Obligation d’annonce électronique) sur le site web du Bureau Telematica Binnenvaart : www.binnenvaart.org.

<retour>



Où trouver les avis à la batellerie (messages BOS) ?

Le nouveau BICS ne permet plus de recevoir les avis à la batellerie, mieux connus sous le nom de « messages BOS ». Les avis à la batellerie et autres informations sur les voies navigables sont publiés par les Ponts et Chaussées sur le site web http://www.vaarweginformatie.nl.

Les informations sur les voies navigables sont plus faciles et efficaces à obtenir sur le site web des Ponts et Chaussées. Vous pouvez définir vous-même quels messages vous souhaitez recevoir et pour quelle région.

<retour>


Installation de BICS.



Comment obtenir un compte BICS ?

La procédure d’inscription est décrite de manière détaillée dans la section « Inscription à BICS => Procédure d’inscription à BICS ».

<retour>



Où peut-on télécharger BICS ?

Vous pouvez télécharger BICS à partir de ce site web, à l’aide de l’option de menu « Téléchargez BICS ».

Pour pouvoir installer BICS après le téléchargement, vous avez besoin d’un compte BICS. Vous pouvez demander ce compte en cliquant ici : « Inscription à BICS => Procédure d’inscription à BICS ».

<retour>



Comment installer BICS ?

Les instructions d’installation détaillées se trouvent dans le « Manuels de l'utilisateur ».

Des instructions résumées se trouvent dans la « Fiche d’instructions Installation » ou sur le site web dans la section « Utilisation de BICS => Installation ».

<retour>



Comment mettre à jour BICS ?

Si BICS est déjà installé, il vérifie automatiquement si des mises à jour (nouvelles versions de BICS) sont disponibles. Si tel est le cas, vous pouvez le voir dans la section « Mises à jour » dans le bas de l’écran principal. Attention : pour cela, vous devez être connecté à BICS.

Exemple d’écran Mise à jour des données de référence (1e fois, mise en service)
Exemple : volet Mise à jour de BICS (annonçant une mise à jour disponible du logiciel BICS)

Si une nouvelle version est disponible et si vous souhaitez installer la mise à jour, commencez par vérifier si vous disposez d’une bonne connexion internet (le lien de statut indique « Connecté »). Cliquez ensuite sur le bouton « Télécharger » dans l’écran de mise à jour.

Si une nouvelle version est disponible et si vous souhaitez l’installer, cliquez sur le bouton Télécharger dans l’écran de mise à jour (l’état de la connexion doit être « Connecté »). Après avoir téléchargé la mise à jour, vous pouvez l’installer en cliquant sur le bouton Installer (voir plus loin « Procédure d’installation d’une mise à jour » dans la section « Utilisation de BICS => Installation BICS»).

 Attention: vous devez vérifier régulièrement vous-même si des mises à jour sont disponibles (voir le volet Mise à jour) et devez les exécuter manuellement. Vous pouvez mettre à jour BICS (l’application) uniquement sur l’ordinateur où vous avez installé BICS (l’ordinateur où tourne le serveur BICS). Si vous utilisez un serveur BICS central où est installé BICS, vous ne pouvez pas gérer le logiciel BICS sur un ordinateur client, mais devez demander la gestion et l’exécution des mises à jour du logiciel au gestionnaire de ce serveur BICS.

La procédure d’installation détaillée (des mises à jour) est décrite dans la section « Utilisation de BICS => Installation BICS ».

<retour>



Comment installer BICS en réseau ?

Le nouveau BICS ne fait plus de distinction entre une installation sur 1 poste (mono-utilisateur) et une installation en réseau (multiutilisateur).

Explication : cette distinction existait dans l’ancien BICS : la version batelier et la version chargeur, la première étant le plus souvent installée à bord (un seul utilisateur) tandis que la version chargeur (multiutilisateur) était installée à terre dans une configuration de réseau.

Pour pouvoir utiliser BICS en réseau, p. ex. à partir d’une tablette, vous devez ouvrir l’ordinateur où est installé BICS de telle sorte que d’autres utilisateurs puissent y utiliser l’application BICS via le réseau et l’adresse IP (notamment paramétrer/ouvrir le pare-feu).

La méthode d’installation standard de BICS est décrite dans la section « Utilisation de BICS => Installation BICS ».

Vous pouvez ensuite configurer l’installation de BICS en réseau de la manière décrite sous « Comment ouvrir BICS sur mon propre réseau ».
Vous pouvez ensuite démarrer BICS en réseau de la manière décrite sous « Hoe start ik BICS (in een netwerk situatie) ».

<retour>



Comment revenir à une version antérieure de BICS (rollback) ?

Si vous souhaitez revenir à une version antérieure de BICS, par exemple après l’échec d’une mise à jour, vous pouvez effectuer un « rollback ».

 Attention: vous devez lancer ce rollback sur l’ordinateur où BICS est installé. Un rollback ne peut pas être annulé.

Après un rollback, l’application BICS et ses données reviennent à l’état antérieur. Cela signifie que les nouveaux voyages et informations introduits dans la nouvelle version de BICS sont perdus.

Un rollback n’est possible que si vous avez effectué au minimum une mise à jour du logiciel BICS. Vous pouvez facilement contrôler si un rollback est possible en vérifiant si le répertoire « rollback » existe dans le répertoire d’installation de BICS, généralement : "\BICS2\rollback" (rollback = revenir en arrière).

Si un rollback est possible, vous pouvez le lancer comme suit :

  • Dans un explorateur de fichiers, accédez au répertoire « rollback\bin », généralement « \BICS2\rollback\bin ».
  • Activez, exécutez la commande rollback dans le répertoire « bin » (« rollback.bat » ou script : « rollback »)

<retour>



Comment supprimer le logiciel BICS (désinstaller BICS) ?

Vous pouvez supprimer BICS de votre ordinateur en le désinstallant à l’aide du programme de désinstallation fourni. Il se trouve généralement dans le répertoire « \BICS2\Uninstall\ ».

La procédure de désinstallation (pour supprimer BICS) est décrite sous « Suppression de BICS » dans la section « Utilisation de BICS => Installation BICS ».

<retour>


Démarrage de BICS.



Comment démarrer BICS ?

Une fois que BICS est installé, vous pouvez lancer le logiciel et l’utiliser. Cela peut se faire de différentes manières, selon la situation :

Sur l’ordinateur local :

  • Sous Windows, utilisez le raccourci sur le bureau ou sélectionnez Démarrer => BICS2.
  • Dans votre navigateur favori, entrez l’adresse http://localhost (lien externe) dans la barre d’adresse de votre navigateur (si vous avez installé BICS sur un autre port que le port 80, indiquez-le dans l’adresse, p. ex. : http://localhost:82).

Voir aussi Démarrage de BICS dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

Dans un environnement de réseau (p. ex. à partir d’une tablette):

  • Lancez BICS en spécifiant l’adresse IP de l’ordinateur dans le réseau, le serveur BICS où BICS est installé. Entrez cette adresse dans la barre d’adresse de votre navigateur, p. ex. : http://10.1.1.100:88 (lien externe) (port 88)
    (L’ordinateur où vous lancez BICS doit bien entendu être lui aussi connecté au réseau, pour que le serveur BICS soit accessible)

Voir aussi ma section « Ouvrir BICS en réseau ».

Remarque: Dans certains systèmes d'exploitation à partir de BICS BICS ne fonctionne pas via le raccourci de bureau standard ou le menu Démarrer. Utilisez un autre navigateur (par exemple, Fire Fox) et entrez l'adresse: http: // localhost. voir aussi « Problèmes de démarrage du BICS ».

Si vous le souhaitez, vous pouvez créer un « raccourci de démarrage BICS » supplémentaire ou ajouter l’adresse URL aux favoris de votre navigateur pour toujours avoir BICS rapidement « sous la main ».

<retour>



Premier démarrage de BICS et préparation à l’utilisation.

Après l’installation de BICS, vous devez lancer BICS une première fois pour effectuer certaines opérations uniques avant de pouvoir utiliser BICS pour annoncer des voyages.

Actions uniques requises :

Nous vous recommandons en outre de directement :

Le premier démarrage de BICS et les actions à effectuer sont décrits de manière détaillée dans la section « Utilisation de BICS => Demarrage rapide => Premier demarrage ».

<retour>



Comment démarrer et/ou arrêter les services BICS?

BICS est composé de « services ». Ce sont des services ou des tâches qui sont lancées automatiquement au démarrage de l’ordinateur et tournent en continu à l’arrière-plan.

BICS comporte une partie « visible », l’interface utilisateur que vous utilisez pour commander BICS et une partie « invisible », qui traite divers processus en arrière-plan. Les deux dépendent l’une de l’autre. La partie visible se voit dans le navigateur web. La partie invisible assure l’enregistrement et la recherche des informations sur l’ordinateur ainsi que l’envoi des messages. Les services BICS restent actifs même si vous fermez le navigateur web, jusqu’à ce que vous les fermiez manuellement. Cette fermeture manuelle sera rarement nécessaire.

Les services BICS sont techniquement subdivisés en un « serveur d’application » (le service « bics2suite ») et un serveur de base de données (le service « bics2mysql »). Le serveur d’application assure le traitement de toutes les fonctionnalités de BICS. Le serveur de base de données assure l’enregistrement et la recherche d’informations dans la base de données de BICS pour le serveur d’application.

La section ci-dessous décrit la procédure d’arrêt et/ou de démarrage manuel des services BICS. L’arrêt des services peut être nécessaire pour éviter un trafic de données inutile et coûteux ou lorsque l’ordinateur est surchargé.

 Attention: si les services BICS sont arrêtés, BICS ne peut logiquement plus fonctionner et vous ne pouvez plus démarrer BICS à l’aide du raccourci ou via votre navigateur. Vous devez d’abord relancer manuellement les deux services.

Le démarrage et/ou l’arrêt manuels des services BICS s’effectuent comme suit (les commandes sont sensibles aux majuscules):

Windows (exécuter les commandes dans une fenêtre DOS en tant qu’administrateur):

  • Arrêt:
     C:\> net stop "bics2suite"
     C:\> net stop "bics2mysql"
  • Démarrage:
     C:\> net start"bics2mysql"
     C:>\ net start "bics2suite"

Sous Windows, vous pouvez aussi démarrer et arrêter les services à l’aide de l’utilitaire Windows « services.msc » (exécutez services.msc à partir d’une fenêtre DOS).  

Linux (exécuter les commandes dans un terminal en tant que root):

  • Arrêt:
     $  service bics2suite stop
     $  service bics2mysql stop
  • Démarrage:
     $  service bics2mysql start
     $  service bics2suite start

Mac OS (Apple) (commandes un dans un terminal en tant que root ou via la commande sudo):

  • Arrêt​:
     $  sudo launchctl unload -w /Applications/BICS2/current/bin/nl.rws.bics2suite.plist 
  • Démarrage​:
     $  sudo launchctl load -w /Applications/BICS2/current/bin/nl.rws.bics2suite.plist 

(Avec "launchctl list | grep bics2" vous pouvez demander le statusus des services BICS)

Pour les utilisateurs avancés : vous pouvez aussi mettre ces commandes dans un fichier batch ou un script, mais vous devrez toujours exécuter ce fichier en tant qu’administrateur ou root.

<retour>



Comment créer un raccourci de démarrage de BICS ?

Sous Windows, vous pouvez créer des raccourcis pour lancer des applications. Vous pouvez aussi créer des raccourcis supplémentaires pour BICS, par exemple, pour lancer BICS avec un autre navigateur que le navigateur que vous utilisez normalement. Cela peut être nécessaire si votre navigateur par défaut n’est pas compatible avec BICS, p. ex. sous Windows XP, voir aussi « BICS ne démarre pas ».

Pour créer un raccourci sous Windows :

  • Placez le pointeur de la souris sur une zone vide du bureau.
  • Cliquez avec le bouton droit et choisissez : « Nouveau => Raccourci » pour afficher la boîte de dialogue de saisie d’un raccourci.
  • Choisissez le bouton Parcourir et localisez le fichier exécutable du navigateur souhaité.
  • Sélectionnez ce fichier et choisissez OK, après quoi la commande (chemin d’accès compris) de votre navigateur est placée dans le raccourci (attention aux guillemets doubles).
    (pour Chrome sous Windows 7, ce sera p. ex. : "C:\Program Files (x86)\Google\Chrome\Application\chrome.exe").
    (pour Firefox sous Windows 7, ce sera p. ex. : "C:\Program Files (x86)\Mozilla Firefox\firefox.exe")
  • Complétez le raccourci avec l’adresse URL de BICS, à savoir : "http://localhost(lien externe)"..
    (p. ex. : "C:\Program Files (x86)\Google\Chrome\Application\chrome.exe" "http://localhost(lien externe)") 
  • Donnez un nom au raccourci, p. ex. : « Démarrer BICS » et enregistrez.
  • Vous pouvez maintenant utiliser le raccourci et BICS démarrera dans le navigateur que vous avez choisi.

<retour>


Configuration de BICS.



Modifier des données incorrectes après l’installation (compte BICS, nom de l’expéditeur, etc.)!

Si, pendant l’installation, vous avez commis des erreurs dans la saisie des données, vous pouvez les corriger par la suite. Il s’agit de données telles que : numéro de compte BICS, mot de passe ou données de l’expéditeur. Pour apporter des modifications, utilisez « Modifier un compte de messagerie » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Comment créer des utilisateurs avec des droits limités ?

Dans BICS, vous pouvez créer plusieurs utilisateurs, chacun avec ses propres droits (autorisations) et paramètres. Vous pouvez aussi modifier à nouveau ces utilisateurs. Pour ce faire, vous devez avoir des droits d’utilisateur principal, les droits « bics2_administrator ».

Après l’installation de BICS, un utilisateur principal et un groupe principal par défaut sont automatiquement créés. L’utilisateur principal s’appelle « bics2 » et a pour mot de passe « bics2 ». Le groupe d’utilisateurs principal s’appelle : « bics2_administrators ». Les utilisateurs membres de ce groupe ont des droits d’administrateur et peuvent modifier tous les paramètres dans BICS.

En tant qu’utilisateur principal, créez un nouveau groupe. Ce groupe obtient les droits que vous attribuez au groupe. À ce groupe, vous pouvez ensuite associer de nouveaux utilisateurs de BICS. Ces utilisateurs supplémentaires peuvent se connecter sous leur propre nom. Ils ont accès à tous les éléments que vous avez définis pour le groupe.

Pour plus de détails, reportez-vous à la description « Création d’utilisateurs de BICS » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide »

<retour>



Comment définir mon bateau comme bateau par défaut ?

Dans BICS, vous pouvez configurer un certain nombre de paramètres (préférences) par utilisateur, dont le bateau par défaut.

Choisissez « Paramètres => Préférences » et, dans le champ « Navire par défaut », indiquez un des bateaux introduits précédemment. Ce bateau sera ensuite sélectionné comme bateau par défaut à la création de chaque voyage.

Pour plus de détails, reportez-vous à la description « Réglage des préférences » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Quelle est la différence entre (mode d’)affichage basique et avancé?

BICS est prêt pour les développements futurs, avec notamment la possibilité de communiquer des plans de voyage et des listes de passagers. Pour cette raison, BICS offre deux possibilités d’affichage : un affichage basique et un affichage avancé.

En mode basique, vous disposez de toutes les fonctions de base de BICS qui importent pour la création et l’annonce d’un voyage. Ce mode est conçu pour permettre dans tous les cas de répondre à l’obligation d’annonce électronique. Pour l’instant, le mode basique convient pour la plupart des utilisateurs de BICS.

En mode avancé, vous accédez à des fonctions plus avancées de BICS, telles que le travail avec des dossiers, la création d’un plan de voyage et l’envoi de listes de passagers. Le mode avancé offre aussi des possibilités de support dans le cadre de la gestion du trafic. En mode avancé, vous pouvez, si vous le souhaitez, participer à des tests pratiques (futurs) en matière de gestion du trafic.

Par rapport au mode basique, le mode avancé apporte les fonctionnalités complémentaires suivantes :

  • Possibilité de travailler avec des « dossiers » (fichiers), où vous pouvez introduire, enregistrer et annoncer les données relatives à un voyage complet (un Plan de voyage), y compris des sous-voyages et des informations complémentaires.
  • Possibilité d’archiver des dossiers clôturés dans des « Dossiers » définis par l’utilisateur. Dans l’écran principal de BICS, un onglet « Dossiers » supplémentaire apparaît à cet effet.
  • Le mode avancé est bâti autour d’un Plan de voyage, qui comprend une origine et une destination finale, avec d’éventuelles étapes intermédiaires, et se compose donc de 1 ou plusieurs sous-voyages.
  • Outre la saisie et l’annonce d’un Plan de voyage (message ERIVOY) et le voyage, la cargaison (message ERINOT), il est également possible de saisir et annoncer des listes de passagers (message PAXLST) et des positions d’amarrage (message BERMAN) aux ports.

Dans BICS, vous pouvez définir le mode d’affichage par utilisateur. Dans l’écran « Paramètres => Paramètres utilisateur », vous définissez les préférences préférences de l’utilisateur actif, telles que le mode d’affichage décrit ici. Vous pouvez choisir entre : Basique et Avancé.
Pour un usage normal, nous vous recommandons d’utiliser le mode basique.

Pour plus d’informations sur le mode avancé et la saisie de voyages dans ce mode, consultez le « Manuels de l'utilisateur », chapitre « Saisie avancée »

<retour>



Comment définir la langue de BICS ?

Dans BICS, vous pouvez configurer un certain nombre de paramètres (préférences) par utilisateur, dont la langue de l’interface utilisateur.

Le réglage de la langue souhaitée pour l’utilisateur actif s’effectue au moyen de l’option de menu « Paramètres => Langue ».

Pour plus de détails, reportez-vous à la description « Réglage des préférences » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Comment définir mon propre mot de passe de connexion ?

Dans BICS, vous pouvez configurer un certain nombre de paramètres (préférences) par utilisateur, dont le mot de passe de votre compte de connexion.

Le réglage et la modification du mot de passe (personnel) de l’utilisateur actif s’effectuent au moyen de l’option de menu « Paramètres => Compte ». 

Pour plus de détails, reportez-vous à la description « Définition du mot de passe personnel » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Comment configurer mon « Compte des services complémentaires » ?

Le compte des services complémentaires est utilisé par BICS pour envoyer des messages supplémentaires, tels que les documents de transport et CNMI.

Après l’installation, vous pouvez configurer votre propre compte de messagerie (e-mail) de votre propre fournisseur. Pour ce faire, sélectionnez : « Paramètres => Paramètres système => Compte des services complémentaires ».

Là, entrez les données de votre propre fournisseur de messagerie, telles que votre nom d’utilisateur et le mot de passe correspondant. Tous les fournisseurs ne prennent pas en charge l’envoi, via leurs serveurs de messagerie, de messages provenant « de l’extérieur » (=hors de leur propre réseau ADSL/câble). Si cela pose un problème, il existe d’autres fournisseurs publics qui le permettent.

Pour plus de détails, reportez-vous à la description « Configuration de votre compte mail comme compte de messagerie supplémentaire » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Comment changer après coup les ports des services BICS ?

La modification a posteriori des ports utilisés par les services BICS peut être nécessaire si vous voulez faire fonctionner les services BICS déjà installés sur un autre port de votre réseau, en raison d’éventuels conflits avec d’autres applications et/ou paramètres de votre réseau.

Normalement, les services BICS dans une installation standard utilisent les ports suivants :

  • bics2suite : le serveur d’application de BICS écoute le port 80.
  • le serveur de base de données de BICS écoute le port 3306.

Après l’installation de BICS, vous pouvez modifier (manuellement) les ports des services BICS comme suit :

  • Arrêtez les services BICS (voir « Comment démarrer et/ou arrêter les services BICS ? »).
  • Modifiez ensuite le fichier de configuration de BICS (qui se trouve dans « \BICS2\current\conf\bics2suite.properties ») au moyen d’un éditeur de texte. Les paramètres à modifier sont :
    - "webServer.http.port=80", le port défini qu’écoute le serveur d’application BICS (http)..
    - "database.port=3306", le port défini qu’écoute le serveur de base de données BICS (que vous ne devez normalement pas modifier).
  • Lancez les services BICS (voir « Comment démarrer et/ou arrêter les services BICS ? »).

Après avoir modifié les ports, vous devez aussi actualiser les éventuels raccourcis et l’adresse de démarrage de BICS doit être spécifiée en conséquence dans la barre d’adresse de votre navigateur (p. ex. : http://localhost:88).

<retour>



Comment définir une communication « https » sécurisée pour mon serveur BICS ?

BICS offre la possibilité de sécuriser la communication entre le navigateur et les services BICS (le trafic « https »). Une communication sécurisée est recommandée si la communication entre le navigateur et le serveur BICS s’effectue sur l’internet public (si vous utilisez un serveur BICS accessible via l’internet public). Après l’installation, la communication avec le navigateur n’est PAS sécurisée par défaut (elle est réglée pour un trafic http normal).

Pour utiliser une communication sécurisée, vous devez :

  • Créer un certificat. Sur la base du certificat, la communication sécurisée est réglée par le navigateur avec le serveur BICS. Vous pouvez créer vous-même le certificat nécessaire (voir le Manuels de l'utilisateur à l’annexe B).
  • Régler BICS de manière à appliquer le certificat créé ; la communication change alors de « http » en « https ».
  • Ouvrir le pare-feu pour le port « https » (443) sur le serveur BICS (voir « Comment libérer BICS sur mon propre réseau ? »).
  • Modifier la commande de démarrage de BICS dans les raccourcis. Dans l’URL, vous devez maintenant spécifier explicitement « https ». 

Les opérations (techniques) à effectuer sont présentées dans le Manuels de l'utilisateur à l’annexe B.

<retour>



Comment libérer BICS sur mon propre réseau ?

L’application BICS est basée sur des « services » (qui tournent en arrière-plan). BICS se compose d’un serveur d’application et d’un serveur de base de données. De cette façon, il est possible d’utiliser une seule et même installation de BICS à partir de plusieurs postes de travail en réseau. Pour ce faire, vous devez ouvrir les ports adéquats sur lesquels fonctionne le serveur d’application de BICS. Il s’agit généralement du port 80 (http) ou 443 (https) ou d’un autre port spécifié pendant l’installation.

Si vous souhaitez utiliser l’application BICS dans un réseau (p. ex. sur une tablette ou un autre ordinateur sur le réseau à bord), vous devez configurer le pare-feu sur l’ordinateur où BICS est installé de manière à autoriser le trafic http ou https (TCP) venant de l’extérieur sur le port 80 ou 443 (ou l’autre port sur lequel sont configurés les services BICS).

La modification/l’ouverture du pare-feu s’effectue en définissant une règle « Inbound » pour le trafic TCP vers le port souhaité et d’y autoriser le trafic entrant vers le serveur d’application BICS.

Voici un exemple de configuration du pare-feu standard de Windows 7 (la configuration du pare-feu exige certaines connaissances techniques). Sur d’autres systèmes d'exploitation ou pour d’autres pare-feu, la procédure est similaire, mais peut être légèrement différente.

Sous Windows 7, l’ajout d’une règle d’entrée à l’aide de l’Assistant comporte les étapes ci-dessous (lancez l’Assistant en sélectionnant Panneau de configuration => Système => Pare-feu => Paramètres avancés => Nouvelle règle) :

  • Rule type = Port, pour définir une règle autorisant ou non un port déterminé.
  • Protocol en Ports = Port spécifique : 80 (ou un autre port si le serveur d’application « écoute » un autre port.
  • Action = Allow all = Autoriser toutes les actions.
  • Profile = Domain et Private (les réseaux pour lesquels vaudra cette règle).
  • Name = nom de la nouveau règle, à votre choix (p. ex. : « Serveur d’application BICS2 »).

Une fois enregistrée, la règle est ajoutée et le service BICS est désormais accessible sur le port spécifié.

Lancez BICS en spécifiant l’adresse IP de l’ordinateur où BICS est installé dans la barre d’adresse de votre navigateur, par ex. http://10.1.1.100:80

<retour>


Utilisation de BICS.



Comment saisir et annoncer un voyage avec BICS ?

La saisie et l’annonce d’un nouveau voyage ne sont pas difficiles et se composent des étapes suivantes :

  • Après vous être connecté à BICS, cliquez sur le bouton « Nouveau voyage » ou choisissez d’importer un voyage à l’aide du bouton « Importer un voyage ».
  • L’écran de saisie d’un nouveau voyage s’affiche. Il comporte les sections suivantes : Voyage, Unité de navigation et Cargaison (y compris l’éventuelle Matrice de suivi des conteneurs).
  • Entrez les données de voyage demandées sous l’en-tête « Voyage ».
    (Les champs obligatoires sont marqués par un cadre plus épais.)
  • Sous l’en-tête « Unité de navigation », indiquez le bateau pour lequel le voyage est annoncé.
  • Si vous devez satisfaire à l’obligation d’annonce électronique, entrez la matrice de suivi des conteneurs.
  • Vous pouvez ensuite enregistrer le voyage.
    (Les erreurs éventuelles et champs obligatoires non remplis sont signalés par BICS ; vous devez corriger ces erreurs avant que les données soient réellement enregistrées.).

Pour plus de détails, consultez la section « Saisie et annonce d’un voyage » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Approuver ou rejeter manuellement une annonce?

Lorsqu’un voyage est annoncé auprès de l’autorité (le voyage a le statut « envoi en cours » ou « annulation en cours »), vous ne pouvez pas le modifier. Vous ne pourrez le modifier qu’après l’envoi réussi et la réception d’une confirmation éventuelle de l’autorité.

Dans certaines situations exceptionnelles, par exemple si aucune confirmation n’est reçue ou en cas d’autres problèmes, il est possible d’approuver ou rejeter manuellement l’annonce BICS (cette option n’est possible que si le message a été envoyé – statut « envoyé »).

Attention : cette opération ne peut se faire qu’en concertation avec l’autorité. Vous devez donc toujours vérifier si le voyage a été reçu ou non par l’autorité.

Si vous attendez une confirmation mais ne la recevez pas, contactez l’autorité pour vérifier si votre annonce a été reçue ou non. Procédez ensuite comme suit:

  • Annonce envoyée à plusieurs autorités : Dès qu’une des autorités a reçu et traité l’annonce, vous devez choisir manuellement l’option « Confirmer manuellement » dans l’interface utilisateur.
    Si l’annonce a été envoyée (en copie CC) à différentes autorités, vous devez toujours la confirmer manuellement et l’annuler ensuite, afin que l’annonce soit correctement annulée auprès de toutes les autorités qui avaient bien reçu et traité le message.
  • Annonce envoyée à une seule autorité : Si l’annonce n’a été envoyée qu’à une seule autorité (sans CC) et si celle-ci signale que l’annonce n’a pas été reçue ou traitée, choisissez l’option « Refuser manuellement ».

Dans les rapports et sur le document de transport d’un voyage, il est indiqué si une annonce a été approuvée ou rejetée manuellement.

 Attention: l’utilisation de ces fonctions manuelles n’est autorisée que dans des cas d’urgence et ne s’applique pas dans un usage normal.

Pour plus de détails sur l’annonce et sur les différents statuts, consultez la rubrique « Saisie et annonce d’un voyage» dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Consulter les informations du journal BICS pour analyser des situations d’erreur.

Les fichiers journaux contiennent divers messages techniques de BICS, qui peuvent servir en cas d’appel au service d’assistance, pour l’analyse et/ou la tentative de résolution d’erreurs dans BICS. Vous pouvez ainsi retrouver dans les journaux des éventuelles erreurs de communication, erreurs d’importation de données et erreurs système.

En cours d’utilisation, l’application BICS consigne dans les journaux diverses informations, telles que :

  • Journal de communication : journalisation liée à la communication, notamment les erreurs d’envoi, réception de messages par le biais du service de messagerie RWS et/ou d’autres services de messages configurés (serveurs de messagerie).
    (le journal de communication se trouve généralement dans le répertoire \BICS2\current\log\comm)
  • Journal de l’application : journalisation système sur le fonctionnement de l’application, notamment erreurs d’importation, exportation.
    (le journal de l’application se trouve généralement dans le répertoire \BICS2\current\log\system)
  • Journal de mise à jour : journalisation des mises à jour effectuées, notamment les mises à jour des données de référence et de l’application.
    (le journal de mise à jour se trouve généralement dans le répertoire \BICS2\current\log\update)

Vous pouvez aussi envoyer les fichiers journaux au service d’assistance de BICS (helpdesk@bics.nl (lien d’envoi d’e-mail)). Merci de ne les envoyer qu’à la demande spécifique du service d’assistance. Pour envoyer les journaux, sélectionnez « Aide », puis cliquer sur le bouton « Envoyer le journal » en regard du fichier journal approprié.

Pour plus de détails, consultez la section « Envoi d’un journal » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Quand réannoncer un voyage ?

Lorsque, en cours de voyage, vous passez d’une zone de navigation à une autre (p. ex. passage de frontière), vous devez en principe réannoncer votre voyage auprès du nouveau gestionnaire des voies fluviales. Sur certains trajets, comme sur le Rhin, ce n’est pas nécessaire, car les systèmes des administrateurs de voies fluviales des différents pays concernés sont interconnectés et vos données sont transférées au gestionnaire des voies fluviales suivant.

 Attention: le transfert automatique de voyages entre administrateurs de voies fluviales interconnectés ne se fait que si, dans votre logiciel BICS, vous avez autorisé le transfert de données (voir l’écran de paramètres « Compte de messagerie » pour les messages ERINOT, PAXLST, etc.)

Si les autorités ne sont pas interconnectées ou si votre message n’est pas envoyé automatiquement, vous devez « réannoncer » le voyage auprès de l’autorité de la zone suivante.

Suivez la procédure ci-dessous pour annoncer un voyage à nouveau (réannoncer) auprès d’un autre gestionnaire des voies fluviales/une autre autorité :

  • Accédez au voyage que vous souhaitez réannoncer et développez-le.
  • Cliquez sur le bouton « Renvoyer ». La boîte de dialogue Envoyer à nouveau apparaît.
  • Dans le champ « 1er point de contrôle », spécifiez la zone correspondante (au besoin, cliquez sur la loupe pour chercher le point de contrôle approprié).
  • Le cas échéant, entrez les données des destinataires supplémentaires (adresses CC) du message (qui recevront une copie du message après son envoi).
  • Cliquez sur le bouton « Envoyer » dans la boîte de dialogue Renvoyer pour envoyer à nouveau le message à la nouvelle autorité

 Attention: une fois la réannonce réussie, toutes les modifications sont envoyées au nouveau gestionnaire des voies fluviales/la nouvelle autorité correspondant au nouveau 1er point de contrôle spécifié. La transmission des modifications au gestionnaire des voies fluviales/à l’autorité précédente n’est alors plus possible.

Cette procédure est également décrite dans le « Manuels de l'utilisateur », sous « Réannoncer un voyage »..

<retour>



Annoncer des voyages dans des zones frontalières (notamment Belgique, Pays-Bas) !

Les Ponts et Chaussées néerlandais sont conscients de la problématique concernant l’annonce de voyages entre les Pays-Bas et la Belgique (informations pas toujours échangées) et sont en discussion avec les différents partenaires et protagonistes en Belgique pour parvenir à une solution. Une solution structurelle n’est cependant pas à prévoir à court terme. Les Ponts et Chaussées informeront de l’évolution de la problématique sur le site web www.bics.nl et/ou via le Bureau Telematica Binnenvaart (BTB).

Une solution temporaire (contournement pratique) consiste à annoncer 2 fois de tels voyages (1 fois au départ et 1 fois au passage de la frontière), à l’aide de l’option « Réannoncer » de BICS, comme expliqué sous la rubrique « Quand réannoncer un voyage ?  ». 

La procédure de réannonce est également décrite dans le « Manuels de l'utilisateur », sous « Réannoncer un voyage ».

<retour>



Comment modifier, annuler et/ou clôturer un voyage introduit et/ou annoncé ?

Un voyage introduit ne peut être modifié que dans les conditions suivantes:

  • il n’a pas encore été envoyé (il a encore le statut « Planifié »),
  • il a été envoyé et une réponse a été reçue (statut « Envoyé » ou « Non envoyé »).
    Voir aussi annonce d’un voyage et les statuts possibles correspondants

Lorsque le voyage a encore le statut « Envoi en cours », vous ne pouvez le modifier (voir aussi « Voyage BICS bloqué »). Attention : si vous modifiez un voyage déjà annoncé, vous devez annoncer cette modification (envoyer un message de modification)..

Exemple d’écran Voyage avec le statut Envoyé (possibilité de modifier, annuler, réannoncer)
Exemple : point de départ pour gérer un voyage (choisissez Modifier, Annuler la notification ou Fermer)

Si vous voulez modifier ou clôturer un voyage, procédez comme suit:

  • Ouvrez le voyage à modifier ou à clôturer dans l’écran Aperçu, pour pouvoir le traiter.
  • Dans l’écran de voyage développé, cliquez sur le bouton « Fermer » pour clôturer le voyage. Le voyage est déplacé de l’onglet « Actif et planifié » vers l’onglet « Fermé » et ne peut plus être géré.
  • Dans l’écran de voyage développé, cliquez sur le bouton « Modifier » et entrez les modifications voulues. Une fois les modifications enregistrées, vous devez encore les envoyer au même gestionnaire des voies fluviales auquel vous aviez envoyé l’annonce. Utilisez pour ce faire le bouton « Envoyer la mise à jour »..
     Attention: un bouton « Envoyer à nouveau » apparaît une fois qu’un voyage a été annoncé ; ce bouton ne sert pas à transmettre des modifications. Ce bouton « Envoyer à nouveau » permet d’annoncer à nouveau le voyage auprès d’un autre gestionnaire des voies fluviales/une autre autorité (voir aussi « Quand réannoncer »).
  • Une fois que la modification a été correctement envoyée et/ou qu’une réponse a été reçue, le voyage prend le statut correspondant comme lors de l’annonce d’un nouveau voyage (voir aussi « Annonce d’un voyage »).

Pour annuler un voyage, procédez comme suit :

<retour>



Pourquoi des voyages disparaissent-ils automatiquement de l’aperçu « Planifié et Actif » ?

Une des nouvelles fonctionnalités de BICS est la clôture automatique d’un voyage. BICS tente, si possible, de clôturer automatiquement les voyages annoncés lorsqu’un nouveau voyage est annoncé pour le même bateau. L’aperçu des voyages actifs dans BICS reste ainsi court et clair. Un voyage clôturé est déplacé vers l’onglet « Voyages fermés ».

Bref, étant donné que les voyages pour un même bateau sont autant que possible clôturés automatiquement lors de l’annonce d’un nouveau voyage, ces voyages disparaissent automatiquement de l’aperçu de BICS. Les voyages « disparus » se trouvent en fait dans l’onglet « Fermé » de l’aperçu de BICS.

<retour>



Comment annoncer des voyages à vide (sans cargaison) ?

Si vous ne transportez aucune cargaison (voyage à vide), vous pouvez aussi vous annoncer électroniquement avec BICS, afin que votre présence soit connue des postes de trafic.

L’annonce de voyages à vide s’effectue de la même manière que la saisie et l’annonce d’un nouveau voyage. Il suffit de ne pas introduire de lignes de cargaison pour ce voyage. Pour le reste, l’annonce se déroule exactement de la même façon (voir aussi « Saisie et annonce d’un voyage avec BICS »).

 Attention: pour l’annonce de voyages à vide après déchargement de marchandises ADN, vous devez, selon ADN, introduire obligatoirement cette cargaison (dangereuse) comme une ligne de cargaison avec un tonnage de 0.

Annonce d’un simple bateau à vide:

  • Dans l’écran principal, cliquez sur le bouton « Nouveau voyage » et entrez les données de voyage demandées.
  • Vu que vous ne transportez aucune cargaison, après la saisie des données de voyage, vous pouvez directement enregistrer le voyage et l’annoncer (voir « Annonce d’un voyage »).

Annonce d’un convoi à vide :

  • Dans l’écran principal, cliquez sur le bouton « Nouveau voyage » et entrez les données de voyage demandées.
    Dans la section « Unité de navigation », choisissez Convoi et veillez à indiquer dans le convoi tous les navires et/ou barges participant à ce voyage.
    Indiquez les dimensions exactes (réelles) du convoi.
  • Vu que vous ne transportez aucune cargaison, après la saisie des données de voyage, vous pouvez directement enregistrer le voyage et l’annoncer (voir « Annonce d’un voyage »).

Annonce d’un voyage à « vide » (cargaison dangereuse):

  • Dans l’écran principal, cliquez sur le bouton « Nouveau voyage » et entrez les données de voyage demandées dans l’écran de saisie d’un voyage.
  • Vu que vous voyagez à « vide » (cargaison dangereuse), vous devez cette fois introduire une cargaison, en fait la cargaison dangereuse (ADN) dont vous vous êtes vidé, avec un poids de 0 tonne ou cochez « Vide ». Et ce, pour indiquer explicitement quels résidus de cargaison dangereuses se trouvent encore à bord (« vide » peut éventuellement aussi nécessiter une signalisation)
  • Après l’enregistrement, vous pouvez annoncer le voyage (voir « Annonce d’un voyage »).

La section « Saisie et annonce d’un voyage » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide » décrit dans le détail la procédure de saisie et d’annonce d’un voyage.

<retour>



Chercher et sélectionner des valeurs dans les listes de sélection de BICS ?

BICS utilise autant que possible des données de référence standardisées qui, lors de la saisie, peuvent être sélectionnées au moyen de listes de sélection (p. ex. lieux, marchandises). Lorsque vous tapez quelques lettres ou chiffres dans un champ de sélection, BICS affiche les éléments correspondants.

BICS effectue toujours cette recherche tant dans la description (nom de lieu ou description de la marchandise) que dans le code (code de lieu ou code de marchandise, comme le numéro UN). Par exemple, si vous connaissez le numéro UN, vous pouvez l’introduire directement dans les listes de sélection de produits dangereux.

Après avoir trouvé l’élément voulu, cliquez dessus pour le sélectionner. Vous pouvez aussi utiliser les flèches de déplacement pour parcourir la liste et la touche « Entrée » pour sélectionner l’élément voulu.

Si vous voulez effectuer une recherche étendue, cliquez sur la loupe pour afficher la fenêtre de recherche étendue. Vous pouvez utiliser les barres de défilement pour « feuilleter » les résultats.

Voici quelques exemples :

  • Choisissez le champ de saisie voulu (dans la figure ci-dessous : le nom de la marchandise dangereuse) et cliquez, après quoi la liste de sélection correspondante s’affiche.
    Exemple d’écran de sélection de marchandises
    Commencez à taper quelques lettres dans le champ. S’affiche alors la liste des produits dangereux dont le nom ou le code contient le texte que vous avez tapé. Cette liste évolue à mesure que vous continuez à taper.
    Dans l’exemple d’écran ci-dessus, au lieu du texte « CALCIU », vous auriez pu aussi taper « 1401 » (le code de produit dangereux) pour trouver la même substance et la sélectionner (cette méthode de sélection de données par nom/description ou code vaut pour toutes les listes de sélection).
  • Sélectionnez la marchandise souhaitée dans la liste à l’aide de la souris ou de la touche « Entrée » ; la touche « Tab » permet de quitter le champ sans rien sélectionner.

 Quelques conseils pratiques pour la recherche et la sélection :

  • Vous pouvez effacer d’un coup la case de recherche et entrer de nouveaux termes de recherche en cliquant sur « x » dans la case de recherche (apparaît lorsque vous passez la souris sur la case de recherche).
  • Si les informations affichées sont trop longues (p. ex. dans l’exemple de noms de substances ci-dessus) et que le texte sort de l’image, BICS affichera une infobulle avec le texte complet si vous placez le pointeur de la souris sur ce texte.
  • En saisissant plusieurs termes de recherche séparés par des espaces, vous pouvez spécifier (dans cet exemple) la substance dangereuse que vous recherchez. Cela réduit le nombre de résultats. Les termes de recherche sont utilisés dans une construction « ET », ce qui signifie que tous les mots doivent figurer dans le résultat.
  • Reliez les termes avec des traits de soulignement (signe « _ ») pour chercher les occurrences où les termes sont séparés l’un de l’autre par des espaces. En raison des traits de soulignement, le terme de recherche est considéré comme un seul mot (p. ex. : en néerlandais, « RAAT,_OPLOSSING » donnera notamment « BARIUMCHLORAAT, OPLOSSING » et « CALCIUMCHLORAAT, OPLOSSING IN WATER »).
  • Vous pouvez marquer comme favoris les éléments trouvés dans les listes de sélection en pointant dessus avec la souris puis en cliquant sur l’icône Favoris (étoile) à droite de la liste de sélection. Les favoris sont toujours placés en haut dans les listes de sélection.

    Voorbeeldscherm Favorieten markeren

  • Vous pouvez effectuer une recherche avancée et étendue, notamment sur des champs définis par l’utilisateur, à l’aide de la boîte de dialogue Recherche avancée. Pour l’activer, utilisez la loupe à la droite du champ de saisie.

La procédure ci-dessus est également décrite dans le « Manuels de l'utilisateur », sous « Mécanisme de recherche »..

<retour>



Que sont les favoris et comment les utiliser ?

Dans BICS, vous pouvez définir des favoris pour les éléments suivants : Voyages, Navires (unités de navigation), Marchandises et Lieux. Cela peut être par exemple les informations ou les données de référence que vous utilisez régulièrement dans la saisie et l’annonce de voyages.

Créez une combinaison déterminée de données favorites à l’aide du bouton « Ajouter aux favoris » dans l’écran de saisie concerné. Le bouton « Données administratives => Favoris » vous permet de gérer vos favoris. 

Le bouton en forme d’étoile permet de créer un favori à partir d’une donnée de référence dans une liste de sélection. Ces favoris sont affichés en tête des listes de sélection lors de recherches dans les champs de saisie (voir Listes de sélection).

Pour plus de détails, consultez le « Manuels de l'utilisateur », sous « Gestion des favoris ».

<retour>



Sélection de produits dangereux conformément au règlement ADN (tableau A ou tableau C).

Le règlement ADN distingue deux tableaux pour le transport de produits dangereux :

  • Pour le transport de produits dangereux en cargo, les données applicables sont celles d’ADN 3.2 Tableau A.
  • Pour le transport de produits dangereux en bateaux-citernes, les données applicables sont celles d’ADN 3.2 Tableau C.

La distinction entre transport en cargo et transport en bateau-citerne intervient notamment lorsqu’il s’agit de déterminer les conditions de transport correctes, de définir la signalisation et d’annoncer les noms de produits exacts. BICS en tient compte lors de la saisie de produits dangereux. Selon le type de bateau, il affiche les produits dangereux et les données correspondantes du tableau ADN adéquat.

Autrement dit, pour des cargos, il présente uniquement les substances du Tableau A et, pour des bateaux-citernes, uniquement celles du Tableau C. Le cas échéant, vous pouvez toujours faire votre choix dans la liste de tous les produits dangereux au moyen de la recherche avancée (loupe). La recherche se fait alors que la totalité de la liste des produits dangereux selon les critères (valeurs) de recherche introduits.

L’illustration ci-dessous montre un exemple de ce filtrage lors de la sélection de produits dangereux dans l’interface utilisateur (dans ce cas, il s’agit d’un cargo, donc les substances sont celles du Tableau A) :
Exemple d’écran de sélection de marchandises 
Exemple : sélection de produits dangereux.

Lors de l’importation d’un voyage (via un fichier au format d’importation BICS ou XML), les produits dangereux sont également recherchés en fonction du type de bateau. Cela signifie cependant que le bateau doit avoir été défini dans BICS et que le type de bateau doit être spécifié dans le fichier d’importation.

<retour>



Que signifient les valeurs barrées dans les écrans de BICS ?

BICS calcule automatiquement un certain nombre de données et les introduit pour vous. C’est le cas par exemple de la longueur et de la largeur totales d’un convoi (unité de navigation). Vous pouvez cependant modifier ces valeurs ; lorsque vous modifiez ces données, les données calculées sont barrées pour montrer qu’elles ont été modifiées).

Par exemple : 110,00 au lieu de 90,50 => la valeur 90,50 a été remplacée par 110,00 par l’utilisateur et c’est cette dernière valeur qui sera utilisée par BICS.

Vous pouvez rencontrer des valeurs écrasées notamment dans les sections suivantes de BICS :

<retour>



Comment consulter rapidement les données de voyage et de cargaison introduites et/ou annoncées ?

Le document de transport offre un aperçu complet du voyage introduit et/ou annoncé (y compris les informations de cargaison et l’échange de messages). Vous pouvez charger ce document comme fichier PDF et l’ouvrir avec un lecteur PDF, pour ensuite l’imprimer ou l’envoyer par e-mail.

Le document de transport peut être chargé et consulté à partir de l’écran de voyage (développé), de la manière décrite sous « Consultation des données de voyage et de cargaison » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Comment imprimer ou envoyer rapidement par e-mail les données de voyage et de cargaison introduites et/ou annoncées ?

Le moyen le plus facile d’envoyer toutes les données d’un voyage à un tiers est d’utiliser le document de transport. Le document de transport est un fichier PDF qui récapitule toutes les données d’un voyage. Vous pouvez envoyer ce PDF par e-mail par exemple à votre affréteur.

La génération, l’impression et/ou l’envoi par e-mail du document de transport s’effectuent à partir de l’écran de voyage (développé), de la manière décrite sous « Consultation des données de voyage et de cargaison » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Comment exporter, supprimer et/ou archiver des voyages ?

Quand vous n’avez plus besoin d’un voyage, vous pouvez naturellement le supprimer. Toutes les informations le concernant sont alors effacées de BICS. Avant de supprimer un voyage, il peut être utile de l’exporter à l’aide de la fonction d’exportation (à des fins d’archivage). Vous pouvez uniquement supprimer un voyage « Planifié » ou « Fermé ». Vous pouvez clôturer un voyage lorsqu’il a le statut « Envoyé » ou « Non envoyé » (voir aussi « Comment modifier, annuler et/ou clôturer un voyage introduit et/ou annoncé ? »). En mode avancé, vous pouvez aussi archiver des voyages dans BICS.

Exemple d’écran Voyage avec le statut Fermé (possibilité de supprimer, archiver)
Exemple : le point de départ dans l’onglet « Fermé » pour gérer un voyage (notamment copier, exporter, supprimer)

Pour exporter un voyage, procédez comme suit :

  • Ouvrez le voyage à exporter dans l’écran Aperçu.
  • Dans l’écran de voyage développé, cliquez sur le bouton « Exporter » et choisissez « Ascii » ou « XML ». Pour l’archivage (externe) de vos données, nous recommandons le format XML.
    (Le fichier d’exportation est ensuite créé dans le répertoire de téléchargement de votre navigateur, généralement le dossier Téléchargement de l’utilisateur).
  • Déplacez le fichier d’exportation vers votre propre répertoire d’archivage sur votre ordinateur.

Un voyage peut être exporté quel que soit son état ; vous pouvez donc toujours effectuer une copie de sauvegarde des données introduites.

Pour supprimer un voyage, procédez comme suit :

  • Ouvrez le voyage à supprimer dans l’écran Aperçu (éventuellement, commencez par l’exporter à des fins d’archivage).
  • Dans l’écran de voyage développé, cliquez sur le bouton « Supprimer » et confirmez (les données sont alors définitivement supprimées).
    (Si la suppression du voyage n’est pas autorisée, il n’y aura pas de bouton « Supprimer »).

Exemple d’écran Manipuler des dossiers dans BICS (mode avancé)
Exemple : point de départ dans l’onglet « Dossiers » pour archiver des voyages (mode avancé)

En mode avancé, il est également possible d’archiver des voyages dans BICS (voir Différences entre mode basique et mode avancé). Ici aussi, seuls les voyages « Fermés » peuvent être archivés. L’archivage vous permet de créer des dossiers et de conserver les voyages dans BICS. Naturellement, vous pouvez à tout moment exporter et/ou supprimer les voyages archivés.

La principale différence entre l’archivage dans BICS et l’archivage via l’exportation est que :

  • avec l’archivage dans BICS, les données restent physiquement dans la base de données BICS et peuvent être directement réutilisées.
  • avec l’exportation, les données peuvent aussi être stockées dans un fichier externe (en dehors de BICS). L’archivage par exportation peut être pratique si vous souhaitez stocker les informations en dehors du serveur BICS (sur un disque amovible séparé).

Pour archiver un voyage dans BICS, procédez comme suit (uniquement en mode avancé):

  • Dans l’onglet Dossiers archivés, créez un nouveau dossier à l’aide du bouton « Nouveau dossier ».
  • Cliquez sur le dossier « Non archivé » pour l’ouvrir et cliquez sur le voyage que vous souhaitez archiver.
  • Cliquez sur le bouton « Déplacer le dossier ».
  • Sélectionnez le répertoire vers lequel vous souhaitez déplacer le dossier pour archiver le voyage.
    (voir plus loin « Manuels de l'utilisateur », sous « Gestion de la structure de dossiers »).

<retour>


Importation et exportation.



Comment importer (manuellement) des informations dans BICS ?

BICS permet d’importer des voyages provenant de logiciels externes (par exemple un programme d’arrimage ou un programme de navigation). Cette connexion vous évite de devoir retaper dans BICS les données du programme externe.

BICS permet une connexion automatique avec le programme externe, si bien que, le cas échéant, il ne reste plus qu’à compléter le voyage dans BICS et à l’annoncer.

L’autre option consiste en une connexion manuelle ; à partir du programme externe, créez un fichier d’exportation que vous importerez manuellement dans BICS et traiterez ensuite comme si vous aviez introduit un voyage. Veillez à connaître l’endroit où le programme externe enregistre les fichiers exportés : vous avez besoin de ce répertoire dans la boîte de dialogue d’importation (manuelle).

Pour plus d’informations sur les possibilités de connexion et le fonctionnement de programme externes avec BICS, consultez votre fournisseur. Si vous avez des questions spécifiques concernant BICS, vous pouvez contacter le service d’assistance de BICS.

Dans BICS, vous pouvez importer (manuellement) des données de voyage aux endroits suivants :

  • Importer un nouveau voyage à l’aide du bouton « Importer un voyage » dans l’écran principal.
  • Importer des données de voyage dans un  voyage existant à l’aide du bouton « Importer ».

Lorsque vous choisissez d’importer, la boîte de dialogue ci-dessous apparaît, où vous pouvez choisir le fichier à importer et son format.

Exemple de boîte de dialogue d’importation BICS pour importer des voyages 
Exemple : boîte de dialogue Importer.

Lorsque vous cliquez sur « Importer », le fichier indiqué est importé dans le format spécifié. En cas d’erreur, celle-ci est signalée et vous devez corriger le fichier avant de pouvoir l’importer. Ce n’est que lorsqu’il n’y a pas ou plus d’erreurs que les informations sont stockées dans BICS.

Attention:

  • Pour pouvoir importer de nouveaux voyages, il faut que le fichier à importer réponde aux spécifications d’un nouveau voyage (par exemple, le numéro de dossier doit être à 0).
  • Pour que vous puissiez importer des données dans un voyage existant, il faut que le fichier à importer réponde aux spécifications d’un voyage existant et le numéro de dossier doit correspondre à celui du dossier de voyage correspondant.

(Généralement, ces conditions sont remplies par le programme externe qui crée le fichier d’importation.)

Si des erreurs se produisent lors de l’importation, vous pouvez éventuellement trouver des conseils utiles sous les rubriques « Erreurs d’importation dans le fichier journal » et « Messages d’erreur à l’importation en raison de l’absence de données de bateau ». Si vous ne parvenez pas à importer, contactez le service d’assistance de BICS.

<retour>



L’importation ne fonctionne pas sur toutes les tablettes!

Une tablette n’est pas comparable à un ordinateur normal. Certaines tablettes (par exemple Apple iPad) n’offrent pas d’accès aux fichiers externes (à importer) ; dans ce cas, l’importation ne fonctionne pas bien.

Sur votre tablette, vous pouvez toutefois utiliser simplement la saisie manuelle normale et les principales fonctionnalités de BICS à l’aide d’un navigateur compatible HTML-5 (voir « Comment libérer BICS sur mon propre réseau ? » pour permettre l’utilisation de BICS sur votre tablette).

<retour>



Le journal system.log contient des erreurs d’importation!

Si des erreurs se produisent lors de l’importation de données de voyage et de cargaison (à l’aide de fichiers .rei ou .xml), ces erreurs seront signalées et les détails (techniques) tels que les messages d’erreur se trouvent dans le fichier system.log.

Exemple d’écran Erreurs d’importation 
Exemple : erreurs d’importation (voir \BICS2\current\log\system\system.log)..

Le fichier system.log contenant les messages d’erreur d’importation se trouve sur l’ordinateur où BICS est installé, dans le répertoire : « \BICS2\current\log\system\ ». Les messages contenus dans le fichier journal sont techniques, mais peuvent vous aider et/ou aider le service d’assistance à analyser et éventuellement résoudre le problème.

Le fichier system.log peut s’ouvrir dans n’importe quel éditeur de texte. Les messages d’erreur d’importation se reconnaissent aux lignes qui, après l’horodatage, commencent par :

"INFO  fileimport.SpaImportController      Exception occured during ASCII import: BicsAsciiException{undefined value, lineNr=1, fieldNr=8, lineIndicator=A}"

Le message d’erreur indique à quelle ligne (lineNr=) et dans quel champ (fieldNr=) l’erreur a été constatée. Vous pouvez éventuellement essayer de corriger l’erreur dans le fichier source ou envoyer ce message d’erreur ainsi que le fichier d’importation à celui qui vous a fourni ce fichier (ou au fournisseur de l’application connectée à BICS). Si vous ne parvenez pas à importer, contactez le service d’assistance de BICS.

<retour>



Messages d’erreur d’importation pour des produits dangereux parce que des données de bateau essentielles manquent!

Lorsqu’un voyage importé comporte 1 ou plusieurs produits dangereux, l’importation peut être rejetée. Une cause possible est que le bateau transportant la cargaison est de type inconnu. BICS se fonde en effet sur le type de bateau pour déterminer le tableau ADN à utiliser.

Le problème provient du fait que, lors de l’importation des données de voyage et de cargaison dangereuse (à l’aide de fichiers d’importation .rei et .xml), le type de bateau est nécessaire pour pouvoir identifier la substance dangereuse exacte (voir aussi « Sélection de produits dangereux »).

Pour résoudre le problème, il faut que le bateau (automoteur ou barge) et son type soient connus dans BICS ou que le type de bateau soit indiqué dans le fichier d’importation.

Vous pouvez éviter le problème en créant (une seule fois) et/ou en complétant dans BICS les bateaux utilisés dans le fichier d’importation (voir « Création de navires » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide »)

<retour>



Comment exporter un voyage?

Vous pouvez exporter dans différents formats les voyages introduits. Vous pouvez alors enregistrer les données du voyage dans un fichier sur votre ordinateur ou sur un disque externe (de sauvegarde) à des fins d’archivage ou de réutilisation (via la fonction Importer).

La procédure d’exportation des voyages est décrite sous « Comment exporter, supprimer et/ou archiver des voyages ? ».

<retour>


Mises à jour dans BICS.



Les mises à jour automatiques dans BICS (explication)..

BICS connaît trois types de mises à jour : mise à jour du programme, mise à jour des données de configuration et mise à jour des données de référence. Le statut de ces différentes mises à jour est affiché dans le bas de l’écran d’aperçu de BICS:

Exemple d’écran Mise à jour des données de référence (1e fois, mise en service)
Exemple : volet Mise à jour de BICS (avec des mises à jour disponibles)

BICS vérifie régulièrement si des mises à jour sont disponibles. Quand une mise à jour est disponible, cela est indiqué dans le même écran (volet Mise à jour) et un bouton permettant l’installation de la mise à jour apparaît dans la colonne « Action ».

Les mises à jour des données de configuration et de référence peuvent se faire à l’aide du bouton « Mise à jour ». Dès que la mise à jour est réussie, le champ « Version actuelle » indique une nouvelle version ou une nouvelle date.

Les mises à jour du logiciel peuvent uniquement se faire sur l’ordinateur où vous avez installé BICS (le serveur BICS). La procédure à suivre est décrite sous la rubrique « Démarrage d’une mise à jour de l’installation » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

Attention: la vérification et le téléchargement des mises à jour n’ont lieu que si le statut de la connexion est « Connecté » et la mise à jour n’est possible que si vous disposez de droits suffisants.

<retour>



Forcer un nouveau téléchargement des données de référence!

BICS permet de télécharger entièrement à nouveau toutes les données de référence. Le nouveau téléchargement complet des données de référence peut être nécessaire dans des cas particuliers si vous avez manqué certaines mises à jour. Cette option permet de s’assurer que vous disposez toujours des données de référence les plus récentes.

Exemple d’écran Paramètres système 
Exemple : paramètres système (téléchargement forcé des données de référence via les Paramètres avancés)

La mise à jour forcée des données de référence se déroule comme suit :

  • Activez les paramètres avancés via « Paramètres => Paramètres système => Paramètres avancés => Modifier » (voir l’écran ci-dessus).
  • Activez l’option « Tâche de mise à jour des données de référence : mise à jour complète » :
  • Voorbeeldscherm Referentiedata updates forceren 
    (Cette option n’est pas présente si une mise à jour récente des données de référence a déjà été effectuée)
  • Assurez-vous que la communication fonctionne et que le niveau de connexion est « Connecté ».
  • Les données de référence seront mises à jour de manière forcée (durée : environ 5 à 15 minutes).

<retour>


Communication.



Comment communique BICS (échange de données) ?

Le logiciel BICS est constitué d’un certain nombre de composants, à commencer par deux « services » qui tournent en arrière-plan sur votre ordinateur. Par le biais de votre navigateur, vous vous connectez à ce service pour introduire vos voyages et les annoncer.

Périodiquement, ces services BICS communiquent en tâche de fond (même si vous n’êtes pas vous-même connecté, mais que l’ordinateur reste allumé) avec les systèmes des Ponts et Chaussées pour vérifier l’état de la connexion, la disponibilité de mises à jour et/ou des confirmations à vos annonces de voyages.

Le statut actuel de la connexion est normalement mesuré à intervalles réguliers (réglage « Déterminer automatiquement le niveau de connexion ») et indiqué  Exemple d’écran Réglage manuel de la connexion en haut à gauche de l’écran principal de BICS. La fréquence et l’ampleur des tâches dépendent du niveau de connexion.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi régler manuellement le niveau de connexion. Par exemple : si vous voulez éviter un trafic inutile de données, vous pouvez modifier manuellement le statut de la connexion (voir « Désactiver le trafic de données dans BICS  »).

La signification de l’indicateur et son réglage manuel sont décrits sous « Réglage manuel de la transmission de données » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Comment limiter le trafic de données (désactiver le trafic de données dans BICS) ?

BICS vérifie régulièrement votre connexion internet et/ou si des mises à jour sont disponibles. Si vous naviguez dans une région à faible couverture réseau ou souhaitez réduire les coûts d’itinérance, vous pouvez régler manuellement la connexion sur « Aucune connexion ». Dans ce cas, BICS n’effectuera plus de mesures et ne vérifiera pas les mises à jour. Mais vous ne pourrez plus non plus envoyer de messages.

Effectuez les opérations suivantes :

  • Cliquez sur l’indicateur de niveau de connexion (icône en haut à gauche : exemple d’écran Réglage manuel de la connexion).
  • Choisissez l’option « Aucune connexion » (= pas de communication).
  • Cliquez sur « Enregistrer » (le niveau de connexion changera en « Aucune connexion »).

Attention: n’oubliez pas de remettre le niveau de connexion sur « Ne pas contourner le niveau de connexion » ou « Connecté » si vous souhaitez utiliser BICS ou annoncer un voyage.

Le réglage manuel de la communication et ses différentes possibilités sont décrits sous « Réglage manuel de la connexion » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Quels sont les statuts d’un voyage BICS (comment voir s’il est annoncé) ?

L’envoi d’un voyage (annonce) a déjà été décrit dans la section « Annonce et envoi d’un voyage » (menu Utilisation de BICS => Démarrage rapide).

Un voyage a été annoncé lorsque son statut est « Envoyé », comme dans l’exemple ci-dessous :
Exemple d’écran Voyage annoncé
L’évolution du statut lors de l’annonce d’un voyage, représentée dans ce schéma se résume comme suit :

  • Un voyage prend le statut « Planifié » après avoir été introduit.
  • Un voyage prend le statut « Envoi en cours », dès que le message est envoyé.
    • Un message a été envoyé si le champ Envoyé affiche un horodatage.
    • Un voyage annoncé a reçu une réponse, si le champ Réponse affiche un horodatage.
  • Un voyage prend le statut « Envoyé » lorsque :
    • Une réponse (confirmation) a été reçue dans le cas où le système de l’autorité (destinataire) renvoie des réponses (le renvoi ou non de réponses par le système destinataire est automatiquement configuré pour vous dans BICS).
    • Le message est considéré comme envoyé lorsque le système de l’autorité (destinataire) ne renvoie pas de réponse.
  • Un voyage prend le statut « Non envoyé » lorsque :
    • Une réponse négative (refus) a été reçue.
    • Le message de voyage ne parvient pas à être envoyé ou à être délivré à l’autorité.

En imprimant le document de transport, vous pouvez visionner votre communication par voyage (aperçu de tous les messages envoyés par voyage). La procédure d’impression d'un document de transport est décrite sous «  Consultation des données de voyage et de cargaison (impression) » (menu « Utilisation de BICS => Démarrage rapide »).

<retour>



Comment envoyer les journaux de BICS (notamment vers le service d’assistance de BICS) ?

En cas de problèmes dans l’utilisation de BICS, vous pouvez contacter le service d’assistance de BICS.

Si vous êtes assujetti à l'annonce électronique obligatoire et que vous ne pouvez satisfaire à l'obligation d'annonce électronique avec BICS, vous pouvez contacter le Service d'assistance téléphonique BICS 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 (en dehors des horaires d'ouverture cités : uniquement en cas d'urgence concernant l'obligation d'annonce électronique et BICS).

Dans certains cas, le Service d’assistance vous demandera d’envoyer les journaux de BICS, ce qui se fait comme suit :

  • Cliquez sur le bouton « Aide » dans la fenêtre principale de BICS.
  • Cliquez sur « Envoyer le journal » en regard du fichier journal que vous souhaitez envoyer
  • Entrez l’adresse e-mail à laquelle vous souhaitez l’envoyer
  • Cliquez sur Envoyer l’e-mail

(uniquement si le Service d’assistance demande de le faire)

L’envoi des informations du journal (par e-mail) est détaillé sous « Envoi des journaux » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Mise à jour/téléchargement ou annonce en cours mais rien ne semble se passer ?

En cas de problèmes de téléchargement (lors des mises à jour), s’il semble que BICS ne fait rien ou si aucun message n’est envoyé, il se peut que BICS n’ait aucune connexion internet. Dans ce cas, BICS multiplie indéfiniment les tentatives, ce qui fait qu’il semble bloqué.

Vérifiez alors si votre connexion internet fonctionne et si l’état de connexion « Connecté » est affiché dans BICS. Voir aussi « Impossible de gérer un voyage ».

Pour plus d’informations sur la modification manuelle du niveau de connexion, consultez la rubrique « Consultation des données de voyage et de cargaison (impression) » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Comment demander un aperçu (preuve) de ma communication (liste des messages envoyés) dans BICS ?

Si vous avez des problèmes avec votre annonce de voyage et si vous souhaitez en avoir un aperçu, y compris un récapitulatif des échanges de messages, le mieux est d’imprimer un document de transport. Effectuez les opérations suivantes :

Ouvrez le voyage dans l’écran principal de BICS.

Cliquez sur le bouton « Imprimer ».

Un fichier PDF contenant toutes les informations est créé (et éventuellement affiché).

Pour plus d’informations sur l’impression, reportez-vous à la rubrique « Consultation des données de voyage et de cargaison (impression) » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide".

Indien nodig, o.a. als u wilt aantonen dat u geprobeerd heeft een bericht te versturen, dan kunt u ook de communicatie logging opsturen, zie "Logging informatie versturen" in de sectie "Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>


Problèmes connus.



L’installation de BICS échoue (erreur inattendue et/ou blocage de l’installation).

Si l’installation de BICS ne réussit pas, si l’installation s’arrête chaque fois à la fin ou si une erreur inattendue se produit, contrôlez ce qui suit :

  • Vérifiez si le système répond à la configuration minimale requise (le système d’exploitation est-il pris en charge ?).
  • Pendant l’installation, assurez-vous qu’aucun(e) autre application, navigateur ou explorateur n’est ouvert (fermez toutes les applications).
  • Si vous utilisez un détecteur de virus, vérifiez que celui-ci ne bloque pas l’installation et, au besoin, définissez le programme d’installation de BICS comme une application fiable.
  • Redémarrer l’ordinateur et réessayez.

Si les mesures ci-dessus ne vous aident pas à résoudre le problème d’installation, contactez le service d’assistance de BICS.

<retour>


Des fichiers sont/restent verrouillés, empêchant l’installation, réinstallation ou désinstallation de BICS

Si des fichiers sont signalés en cours d’utilisation pendant l’installation, la réinstallation ou la désinstallation de BICS, nous vous recommandons de faire redémarrer l’ordinateur avant de réessayer.

Pensez aussi à fermer tous les autres programmes ouverts (navigateurs Web, explorateurs, éditeurs, etc.) et à fermer BICS (déconnecter tous les utilisateurs) pour éviter que certains éléments soient occupés pendant l’installation.

Si le problème persiste, vous pouvez aussi essayer d’ARRÊTER manuellement les services BICS.

<retour>



BICS ne démarre plus et/ou affiche un écran vide!

Si, lors du démarrage de BICS, un message d’erreur ou un écran vide s’affiche dans votre navigateur, les causes peuvent être les suivantes:

  • Il se peut qu’il y ait des problèmes avec les services BICS, qui ne tournent pas ou plus (vous les avez arrêtés sans les relancer) ou dont l’état est incorrect.
    Dans ce cas, essayez de faire redémarrer l’ordinateur ou de relancer manuellement les services BICS.
  • Le navigateur que vous utilisez n’est pas pris en charge (p. ex. Internet Explorer 8 sous Windows XP, qui ne prend pas en charge HTML 5 – voir aussi la configuration minimale requise).
    Essayez dans ce cas d’installer un autre navigateur, tel que : Mozila Firefox ou Google Chrome.
  • BICS a ouvert inutilement un nouvel onglet dans votre navigateur.
    Vérifiez si un nouvel onglet vierge a été ouvert dans votre navigateur, cela peut parfois arriver lorsque certaines actions sont effectuées dans BICS avec certains navigateurs (p. ex. lors de l’installation d’une mise à jour). Si tel est le cas, vous pouvez fermer l’onglet vide dans votre navigateur et poursuivre vos actions dans l’onglet initial.  

<retour>



Impossible de gérer un voyage!

Si vous ne parvenez pas à traiter un voyage dans BICS, c’est que le voyage est dans un certain état (non voulu). Peut-être suite à des problèmes ou erreurs de communication, qui font que le message à envoyer ne peut pas être délivré. Le voyage conserve le statut « Envoi en cours » et est pour ainsi dire bloqué. Vous ne pouvez donc pas annoncer des voyages suivants pour le même bateau, parce que le voyage précédent ne peut pas être clôturé automatiquement.

Vous pouvez résoudre comme suit ce problème de blocage d’un voyage consécutif à des problèmes communication:

  • Assurez-vous que l’application BICS peut communiquer ou réglez manuellement le niveau de connexion sur « Connecté ».
  • Après le réglage de la communication, BICS tentera, que ce soit possible ou non, de forcer l’envoi du message.
    Si l’envoi réussit, le voyage prendra le statut « envoyé », ou vous pouvez confirmer ou rejeter manuellement le voyage.
    Après un certain nombre (configuré) de tentatives manquées, le message prendra le statut « refusé » et le voyage aura le statut « non envoyé ».
  • Si vous forcez BICS à communiquer, il peut se produire un dépassement de délai, qui remettra le voyage dans un état où il peut être traité.
  • Que le message soit délivré ou non, le voyage est ensuite à nouveau « libre » (peut être traité) et vous pouvez le corriger, le réannoncer ou le clôturer et le supprimer.

Voir aussi « Réglage manuel de la transmission de données » dans la section « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ».

<retour>



Impossible d’envoyer (annoncer) un voyage, que faire ?.

Un voyage message n’a été envoyé à l’autorité indiquée que si le champ Envoyé contient un horodatage, comme dans l’exemple ci-dessous :
Exemple d’écran Voyage annoncé
Si le champ Réponse contient aussi un horodatage, cela signifie que votre annonce a été confirmée par le gestionnaire des voies fluviales ou l’autorité concernée (attention : tous les administrateurs de voies fluviales/autorités n’envoient pas une réponse).
La section « Annonce d’un voyage » (menu « Utilisation de BICS => Démarrage rapide ») explique dans le détail l’évolution du statut en combinaison avec l’envoi des messages.

Si l’envoi d’un voyage déterminé ne réussit pas, vous pouvez procéder comme suit :

  • Vérifiez le niveau de connexion (communication) de BICS : indique-t-il « Connecté » ? Si tel n’est pas le cas, réglez la connexion manuellement sur « Connecté » (voir « Réglage manuel de la transmission de données).
  • Vérifiez les messages d’erreur de transmission qui sont renvoyés après l’envoi du message par BICS. Ces messages d’erreur se trouvent dans l’écran de voyage développé
    Exemple d’écran Message refusé
    ou cherchez dans le fichier journal de transmission BICS les messages d’erreur les plus récents, que vous trouverez dans le répertoire « \BICS2\current\log\comm\ ».
    Quelques erreurs possibles :
    • Il n’y a pas de connexion internet (mobile) : vérifiez si vous pouvez simplement surfer sur internet ; si vous ne le pouvez pas, vous n’avez pas de connexion internet. Il se peut que l’internet mobile soit temporairement hors service ou que vous n’ayez pas de couverture réseau. Réessayez plus tard.
    • Le service de messagerie n’est pas accessible : il se peut que le serveur du service de messagerie ne soit temporairement pas accessible. Réessayez plus tard.
    • Échec de l’authentification : les données de votre compte de messagerie (nom d’utilisateur, mot de passe) sont incorrectes. Configurez à nouveau votre compte de messagerie (voir « Modifier un compte de messagerie »).
    • Connexion refusée : pour certaines raisons techniques, il n’est pas possible de délivrer des messages au service de messagerie indiqué. Configurez à nouveau votre compte de messagerie. Si le problème persiste, contactez le service d’assistance de BICS.
  • Vérifiez les réglages de votre détecteur de virus. Il se peut que la communication soit bloquée par votre détecteur de virus, voir « Problèmes avec des détecteurs de virus ».
  • Redémarrez éventuellement l’ordinateur, puis vérifiez à nouveau si le niveau de connexion est « Connecté » (au besoin, réglez-le manuellement).
    Après le redémarrage, essayez d’annoncer à nouveau le voyage problématique.
  • Au besoin, réintroduisez le voyage et essayez d’annonce la copie. Pour ce faire, vous pouvez simplement copier le voyage problématique à l’aide du bouton Copier dans le voyage développé.

Consultez la « FAQ relative à l’obligation d’annonce électronique » pour obtenir plus d’informations sur l’obligation d’annonce électronique (notamment ce que vous devez faire si vous ne pouvez pas satisfaire à cette obligation).

Consultez « Comment demander un aperçu (preuve) de ma communication dans BICS » pour savoir comment prouver que vous avez bien tenté d’envoyer des messages avec BICS.

Si vous êtes assujetti à l'annonce obligatoire et que vous ne pouvez satisfaire à l'obligation d'annonce électronique avec BICS, vous pouvez contacter le Service d'assistance téléphonique BICS 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 (en dehors des horaires d'ouverture cités : uniquement en cas d'urgence concernant l'obligation d'annonce électronique et BICS).

<retour>



Problèmes avec des détecteurs de virus qui bloquent l’installation ou la communication de BICS!

Il peut arriver que certains détecteurs de virus bloquent l’installation de BICS ou que la communication (l’envoi de messages) ne soit pas autorisée.

Si votre détecteur de virus bloque l’installation de BICS, vous devez normalement indiquer dans ce détecteur de virus que le fichier d’installation de BICS est fiable. Vous pouvez aussi désactiver temporairement le détecteur de virus pendant l’installation de BICS.

Si votre détecteur de virus bloque la communication, vous devez normalement lui indiquer que la communication de BICS est fiable. Si vous ne parvenez pas à résoudre le problème, contactez  le service d’assistance de BICS pour obtenir de l’aide.

<retour>



Problèmes de démarrage BICS sous Windows XP ou Windows 10!

Il peut arriver que BICS ne démarre pas en utilisant le raccourci par défaut ou par le menu Démarrer.

Les problèmes sont connus suivante:

  • Sous Windows XP , pas avec Internet Explorer. Utilisez navigateur alternatif! (Mozila Firefox , Google Chrome)
  • Windows 10 peut empêcher BICS ne démarre pas avec le ( nouveau) navigateur standard " Edge ", Voir aussie:

    Microsoft Edge (browser) runs with network isolation by default for security reasons (localhost acces is restricted).

    To enable localhost access use the configuration URL: "about:flags" in the Edge browser and set the option 'Allow localhost loopback'.

    Or to enable loopback and localhost access run the following command from an elevated shell if you have build 10158 or newer:
       CheckNetIsolation LoopbackExempt -a -n=Microsoft.MicrosoftEdge_8wekyb3d8bbwe
    or this one if you have an older version (using the Spartan browser):
      CheckNetIsolation LoopbackExempt -a -n=Microsoft.Windows.Spartan_cw5n1h2txyewy

    You can also enable localhost loopback support using about:flags in the URL.

Si vous êtes incapable s'il vous plaît contacter le service d'assistance.

<retour>